International En Italie, les européennes prennent l’allure d’un référendum sur le ministre de l’Intérieur et leader d’extrême droite.

Samedi dernier, Matteo Salvini brandissait son chapelet devant vingt mille militants du parti d’extrême droite la Ligue rassemblés sur la place de la cathédrale de Milan pour acclamer leur "Capitaine", flanqué de Marine Le Pen, Geert Wilders et d’autres leaders nationalistes européens. Zorro est alors apparu sur l’un des balcons d’un hôtel de la place. L’homme masqué a déroulé un grand calicot : "Restons humains". (...)