International

"Aujourd'hui, les Etats-Unis ont enfin franchi une nouvelle étape pour effacer cette grande honte qui déshonore ce grand leader", a déclaré le sénateur John Kerry. La loi va être transmise à la Maison Blanche et devrait être signée par le président George W. Bush avant les 90 ans de Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid et prix Nobel de la Paix, le 18 juillet.

"Nelson Mandela n'a pas sa place sur une liste de surveillance des suspects de terrorisme, point", a affirmé le sénateur Sheldon Whitehouse.

"Le vote du Sénat aujourd'hui va permettre de régler un problème qui fut source d'injustice pour les dirigeants sud-africains et d'embarras pour les Etats-Unis".