International Des passagers mécontents en Chine des retards enregistrés par leur vol ont envahi récemment les pistes, poussant les autorités chinoises de l'aviation civile à demander aux compagnies aériennes de mieux respecter leurs horaires, a annoncé lundi la presse.

La semaine dernière, 28 passengers de Shenzhen Airlines, furieux de l'important retard de leur vol (dix heures), se sont précipités sur le tarmac de l'aéroport de Pudong, à Shanghai (est), empêchant le décollage d'un avion d'Emirates, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

Deux jours plus tard, des passagers de Hainan Airlines ont envahi la piste de l'aéroport international de Canton (sud) pour protester contre un délai de six heures dû à des pluies torrentielles, a ajouté le quotidien Global Times.

Il a fallu l'arrivée de la police pour ramener ces passagers dans leur avion. Des enquêtes ont été ouvertes sur ces incidents "illégaux" et l'Administration chinoise de l'aviation civile (CAAC) a appelé les compagnies à améliorer leur service et à mieux respecter les horaires, selon le Global Times.

Aucun responsable de la CAAC n'était immédiatement joignable lundi.

Le trafic aérien en Chine connaît une croissance exponentielle alors que la hausse générale du niveau de vie rend désormais abordables les déplacements en avion pour des dizaines de millions de Chinois. Mais les vols subissent un nombre croissant de retards alors que la plupart des aéroports du pays tournent à pleine capacité.

Les compagnies elles-mêmes sont responsables de 40% des retards car leurs plannings de vols sont trop serrés, selon le chef de la CAAC, Li Jiaxiang, cité en mars par la presse.