International Les instances européennes n'ont pas été mises au courant de cette rétrogradation.

Les Etats-Unis ont décidé de rétrograder l'Union européenne au statut d'organisation internationale en 2018. Les instances européennes n'ont, d'après nos confrères de L'Echo, pas été mises au courant de cette rétrogradation.

Interrogée, la Commission européenne n'a ni confirmé ni démenti. "Il y a eu des changements récents dans la manière dont les directives diplomatiques sont mises en œuvre par le protocole américain. Nous sommes en contact avec l'administration américaine pour voir les implications que cela pourrait avoir pour notre représentation", a expliqué une porte-parole.

Avant le mandat de Donald Trump, l'UE était considérée comme un gouvernement à part entière, un statut plus élevé dans les rangs diplomatiques. L'administration de l'actuel président américain a donc pris cette décision sans le notifier aux Européens. Ceux-ci, après protestations, auraient vu les Etats-Unis faire marche arrière et revenir de manière provisoire sur leur choix de rétrograder l'Union européenne, souligne le média allemand Deutsche Welle.

Les instances européennes ont découvert ce déclassement à la suite d'un discours du secrétaire d'Etat des Etats-Unis, Mike Pompeo. Dans son speech, l'homme politique américain avait ramené l'UE au même rang que l'Otan. La représentation de l'Union européenne à Washington l'aurait également remarqué après avoir constaté que l'ambassadeur de l'UE aux USA n'était plus invité à certains événements en fin d'année dernière, ce qui aurait été confirmé en vue des funérailles nationales du président Georges H.W. Bush.

Cette décision est une petite humiliation pour l'Union européenne et s'inscrit dans le bras de fer que mène Donald Trump avec l'Europe depuis plusieurs mois. Interrogé par Deutsche Welle, le Département d'État américain n'a pas répondu, affirmant que son service de presse fonctionnait en service réduit en raison du "shutdown" qui paralyse partiellement l'administration américaine.