International L'UMP s'est emparée d'une vidéo dans laquelle Jean-Luc Mélenchon explique comment lui et Hollande ont truqué les élections internes du PS en 1997 au congrès de Brest.

A l'époque, tous les deux briguaient la tête du parti. Les deux rivaux se seraient alors mis d'accord pour augmenter leurs scores respectifs, raconte l'ancien socialiste. Cependant, ce dernier n'avait pas prévu que celui qui deviendrait finalement le premier secrétaire du PS ne tiendrait pas sa promesse. "C'est un homme qui aime jouer et ça l'a amusé de me voir humilié, de me voir fou de rage, ça le distrayait. Dans son cas il s'agit d'un vice de cynique. Je lui ai dit que je ne lui pardonnerai jamais, vous voyez en effet je ne lui pardonne pas", avoue dans la vidéo celui qui est à l'heure actuelle candidat du Front de Gauche pour les présidentielles.

Jean-Luc Mélenchon aurait fait ces aveux à la sortie d'une émission de la chaîne France 24, en 2009, rapporte Le Lab d'Europe 1. Le PS était alors en pleine crise, secoué par des accusations de fraudes qui auraient eu lieux pendant le congrès de Reims. Le Camp de Ségolène Royale accusait directement Martine Aubry.

Ressortie par le site de droite 24heuresactu, la vidéo a été récupérée par l'UMP, alors que les partisans de Nicolas Sarkozy tentent d'affaiblir le candidat socialiste à quelques mois des présidentielles.

Interrogé par Libération, Jean-Luc Mélenchon dénonce la publication de cette vidéo par le site proche de la droite radicale 24heuresactus et qui depuis plusieurs semaines ressort des vidéos dérangeantes pour les candidats de gauche. "Cela donne une idée du jugement dernier. Avec le Net on ressortira tout ce que vous avez dit", déplore-t-il interrogé par le quotidien français. Le candidat du front de gauche n'est en tout cas pas revenu sur ses propos.