International Aquilino Morelle, le désormais ex-conseiller politique de François Hollande, en veut au président français. Pour rappel, Morelle a dû démissionner vendredi dernier suite à des accusations de conflit d'intérêt et de train de vie somptuaire.

Mais jeudi, la veille de l'annonce de sa démission, le proche conseiller et François Hollande ont eu une discussion franche à l'Elysée. Après les leçons qu'il a dû tirer de l'affaire Cahuzac, le chef d'Etat n'a pris aucun risque et a décidé de mettre immédiatement fin aux services d'Aquilino Morelle. Mais, selon le Carnard enchaîné, celui-ci a très mal accepté la décision et aurait déclaré au président: "Tu m'abandonnes! Alors qu'il y a des chiens qui courent après moi, tu m'abandonnes. Tu es vraiment un salaud!".

Finalement, François Hollande confiera à Manuel Valls la charge de convaincre le conseiller de partir. Et le lendemain (le vendredi 18 avril), le Premier ministre remplira sa mission, assurant à Morelle qu'il était de "son intérêt" et de celui de "ses proches" de se retirer. Et ajoutant que pour se défendre, il fallait mieux qu'il sorte "de la tempête". 

Morelle annoncera sa démission quelques heures plus tard...