International On ne saurait mieux montrer la qualité des relations bilatérales. Cependant, les frictions existent.

Donald Trump est attendu ce samedi à Tokyo pour une visite dont on peut dire qu’elle s’annonce riche en symboles et pauvre en contenu. Le président américain sera le premier chef d’État étranger reçu par le nouvel empereur Naruhito, intronisé le 1er mai. C’est assez souligner la qualité de la relation nippo-américaine. Tout, cependant, a été fait pour minimiser les risques de tensions ou de désaccords sur le fond avec un programme que le magazine Time résumait ainsi : "Steak, Sumo and Fighter Jets". (...)