International

Lundi en fin d'après-midi, un incendie s'est déclaré dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Haut lieu touristique français, le monument était fortement fréquenté en ce début de Semaine sainte. Les pompiers parisiens ont lancé l'alerte peu avant 19h00 pour un incendie qui s'était déclaré dans la toiture du bâtiment.

Rapidement, Emmanuel Macron a annulé son allocution télévisée qui devait lui permettre de s'expliquer face aux Français suite aux cinq semaines de Grand Débat, laissant présager une catastrophe.

A 20h00, la flèche de la Cathédrale, culminant à 90 mètres de haut, s'effondrait sous les yeux effarés des badauds, venus se masser aux abords du périmètre de sécurité déployé sur l'Île de la Cité.


© AFP

Les premières réactions internationales affluaient en même temps que les premières images permettaient de comprendre que la totalité de la toiture avait été ravagée par le sinistre, dont la propagation rapide avait été rendue possible par les conditions venteuses dans la capitale française ce lundi. 

C'est alors que l'inquiétude concernant le reste du monument est apparue. Pierres, plomb et poutres allaient-ils résister aux températures extrêmes au cœur du brasier ? Les flammes se propageaient d'ailleurs à la tour gauche, où les pompiers commençaient à concentrer leurs efforts, en plus du foyer principal à l'arrière de la Cathédrale.

Doutant un moment de leur capacité à enrayer la propagation de l'incendie, les pompiers, qui ont éprouvé des difficultés à atteindre les lieux, sont finalement parvenus à assurer la préservation, confirmée à 23h00, de la façade principale et des deux tours, surplombant le parvis où les équipes de secours s'étaient rassemblées. Se relayant pour sauver des pièces d'art, ils ont aussi réussi à sortir de précieuses reliques.

"Le pire a été évité, même si la bataille n'est pas encore totalement gagnée", a expliqué le président français, ému au moment de s'adresser pour la deuxième fois à la Nation. Il a aussi promis que la Cathédrale serait reconstruite, ajoutant qu'une souscription nationale serait lancée à cette fin, sans oublier de rendre hommage aux pompiers, qui étaient au nombre de 500 pour limiter les dégâts sur ce joyau du patrimoine français, près de 850 ans après le début de la construction de Notre-Dame de Paris.

C'est au beau milieu de la nuit que les pompiers de Paris ont annoncé que le feu était "complètement maîtrisé", même s'il restait des "foyers résiduels à éteindre". Des foyers qui ont été complètement éteints ce matin aux alentours de 10h.

Une enquête a enfin été ouverte pour "destruction involontaire par incendie", alors que les circonstances restaient floues mais que les médias français évoquaient un départ de feu survenu accidentellement dans la zone des travaux de rénovation, entrepris l'année dernière pour assurer la pérennité des lieux.


© AFP

>>> Lire aussi sur le même sujet