International

Les premières images de l'intérieur de la Cathédrale permettent de constater, si cela était encore nécessaire, la violence de l'incendie.

En pénétrant en pleine nuit, à peine l'incendie maîtrisé mais alors que des foyers brûlent encore, "on a l'impression d'être devant un bombardement", explique Philippe Marsset, le vicaire général de l'archidiocèse de Paris, parmi les premiers à être entrés dans la cathédrale dans la nuit.

"D'abord tout est noir et il y avait dans le fond, la grande croix jaune qui était illuminée par des flammes. C'était impressionnant!", décrit celui qui a veillé toute la nuit "au chevet de Notre-Dame qui pleure".

"Sur la droite de cette croix, il y a notre-Dame des piliers, une statue de Marie (...) elle est debout, vous avez la croix et notre Dame, là, au coeur de Notre-Dame", raconte-t-il.

Si la flèche et la toiture ont été emportées, l'autel est, lui, complètement intact, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.

© afp
© afp

L'édifice regorgeait de nombreux trésors parmi lesquels des reliques, rosaces et représentations de la Vierge. Ces oeuvres sont évacuées petit à petit afin d'examiner les dégâts et évaluer les possibilités de restauration.

“Les vitraux n'ont pas été touchés, les trois belles rosaces de Notre-Dame, qui datent des XIIe et XIIIe siècles n’ont pas bougé", a expliqué André Finot, le porte-parole de la cathédrale. "Ce sont des vitraux du XIXe siècle, beaucoup moins importants dans notre imaginaire qui ont pu être touchés, mais pas les joyaux du XIIIe siècle. C’est un peu un miracle.”

Laurent Prades, le régisseur du patrimoine intérieur de la cathédrale, a quant à lui souligné sur Europe 1 que le grand orgue n'a “absolument pas été touché, si ce n’est qu’il est très empoussiéré. Mais il n’a pas pris une seule goutte d’eau. Il a pris de la suie et de la poussière, donc il est totalement inutilisable. Mais rien n’a brûlé, rien n’a fondu.”

Ce que l'on sait également avec certitude est que la couronne d'épines et la tunique de Saint-Louis ont été sauvés des flammes par les pompiers alors que l'incendie était toujours en cours. La couronne d'épines est, selon la croyance des catholiques, celle que les soldats romains auraient posée sur la tête de Jésus pour se moquer de lui peu avant sa crucifixion. Il s'agissait là d'une des pièces les plus emblématiques présentes dans la structure.

© Notre Dame de Paris
© Wikimedia

Restaurer le bâtiment prendra "des années de travaux", a estimé le nouveau président de la Conférence des évêques de France (CEF), Eric de Moulins-Beaufort. "Pour répondre à de multiples demandes", la Fondation du patrimoine va lancer mardi une "collecte nationale" pour la reconstruction de Notre-Dame, a-t-elle annoncé dans un communiqué à l'AFP.

Dans la nuit, la famille Pinault, l'une des plus riches de France, a annoncé débloquer 100 millions d'euros pour Notre-Dame.

© AFP