International

"Jésus nous offre quelque chose de meilleur que la Coupe du monde", a lancé samedi soir le pape François au Brésil, pays organisateur du Mondial-2014 et le seul de l'Histoire à avoir gagné cinq fois le trophée. "Jésus nous demande de jouer dans son équipe. Je pense que la majorité d'entre vous aime le sport! ", a-t-il lancé à trois millions de jeunes rassemblés à Rio sur la plage de Copacabana, au début d'une longue veillée de prière.

Filant la métaphore sportive, le pape, lui-même amateur de football en bon argentin, a ainsi invité les jeunes à l'aider à construire l'Eglise de demain.

"Ici, au Brésil, comme en d'autres pays, le football est une passion nationale. Et bien, que fait un joueur quand il est appelé à faire partie d'une équipe? Il doit s'entraîner! Il en est ainsi dans notre vie de disciple du Seigneur", a expliqué le pape François.

"Jésus nous offre quelque chose de meilleur que la Coupe du monde ! Il nous offre la possibilité d'une vie féconde et heureuse, il nous offre aussi un avenir avec lui qui n'aura pas de fin, la vie éternelle".

Mais, a-t-il ajouté, "il demande de nous entraîner pour être en forme, pour affronter sans peur toutes les situations de la vie".

Comment? le pape a énuméré: "par la prière, par les sacrements, qui nous configurent au Christ, par l'amour fraternel, l'écoute, la compréhension, le pardon, l'accueil, l'aide de l'autre, de toute personne, sans exclure, sans mettre en marge".

"Chers jeunes, soyez de vrais athlètes du Christ", a-t-il exhorté.