International

Envoyé au front dans le Donbass, le jeune Ukrainien de l’Ouest s’est tourné vers la peinture pour éviter de sombrer.

Il fallait trouver quelque chose à faire. Pour occuper les longues nuits à la caserne, pour faire abstraction du vacarme des bombardements… J’ai commencé à peindre, et je ne me suis pas arrêté depuis.” Il y a encore quelques mois, Pavlo Kulyk n’avait rien d’un artiste. Il était banquier à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine. Enrôlé dans l’armée ukrainienne en 2015, il s’est retrouvé mobilisé sur la ligne de front du Donbass, dans l’est du pays, au sein du bataillon “Donbass Oukraina”.

Une thérapie personnelle

...