International

Il est l’homme qui risque de déclencher une guerre entre deux puissances nucléaires. Masood Azhar, 50 ans, est le chef du Jaish-e-Mohammed (JeM), une organisation djihadiste basée au Pakistan. L’Inde l’accuse d’être responsable de l’attentat qui a tué 40 paramilitaires au Cachemire le 14 février. Après cette attaque, l’aviation indienne avait attaqué des bâtiments du JeM, faisant une incursion d’au moins 50 km dans l’espace aérien adverse - une première depuis la guerre de 1971. L’armée pakistanaise avait riposté par des bombardements en territoire indien le lendemain, faisant craindre une escalade militaire.

(...)