International L’actuel titulaire de la charge en évoque la possibilité. En cause, l’ingérence de la Chine et la personnalité du successeur. Tous les détails dans la Sélection LaLibre.be.