International

Le chef spirituel du parti Shass, le rabbin Ovadia Yossef, a voué samedi soir, dans son prêche hebdomadaire à Jérusalem, le président palestinien Mahmoud Abbas et son peuple aux gémonies.

"Que tous ces méchants qui haïssent Israël, comme Abou Mazen (le président palestinien Mahmoud Abbas) et tous les Palestiniens, disparaissent de notre monde, que la peste les frappe! ", a lancé le rabbin Shass dans des propos diffusés par la radio de l'armée israélienne.

Le rabbin Yossef a fait ces déclarations alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et M. Abbas doivent se rencontrer mercredi à Washington, sous les auspices du président américain Barack Obama, pour engager des négociations directes de paix, suspendues depuis 20 mois.

Le parti religieux orthodoxe séfarade Shass est l'un des piliers de la coalition gouvernementale de M. Netanyahu, avec onze députés sur un total de 120 à la Knesset (Parlement).

Octogénaire, tenu pour un connaisseur exceptionnel de la Torah, le rabbin Yossef, a coutume de s'adresser à ses ouailles dans un langage populaire décapant, qui mêle dictons, citations de textes sacrés et blagues aux dépens de ses adversaires.

Au fil des ans, il s'en est pris pêle-mêle notamment aux Arabes, aux juifs laïcs et ashkénazes, en les affublant de toutes sortes de qualificatifs et en ayant recours à un étonnant registre animalier pour les fustiger.