International Voici la chronologie des faits depuis l'attentat terroriste du 11 septembre.
- 11 septembre: - Deux avions de ligne détournés s’écrasent sur le World Trade Center à New York qui s’effondrera, un 3e sur le Pentagone et un 4e en Pennsylvanie. Les soupçons se portent sur l’organisation «Al Qaida» de l’islamiste Oussama ben Laden. Le président Bush promet de «pourchasser et punir» les responsables et ceux qui les abritent.
- 12: Le secrétaire d’Etat Colin Powell et le président parlent d’actes de «guerre».
- 13: Bush promet de conduire «le monde à la victoire» contre les instigateurs de «la 1ère guerre du 21e siècle».
- 14: Le Sénat approuve 40 milliards de dollars pour «recourir à la force». M. Bush autorise le rappel de 50.000 réservistes.
- 15: Le Pakistan se rallie aux Etats-Unis (EU).
- 16: Ben Laden dément toute implication.
- 17: A la réouverture de Wall Street, le Dow Jones tombe à son plus bas niveau depuis décembre 98 (-7,13%).
- 18: Les taliban déclareront le jihad (guerre sainte) contre les EU s’ils attaquent un pays musulman.
- 19: Au Pakistan, une «fatwa» appelle au jihad contre les EU s’ils attaquent l’Afghanistan.
- 20: Le Pentagone annonce un redéploiement vers le Moyen-Orient et l’Océan Indien. Les ouléma (chefs religieux) afghans demandent que ben Laden «quitte l’Afghanistan de son plein gré». Bush somme les taliban de le livrer.
- 21: L’Union européenne (UE) demande une riposte «ciblée», sous l’égide de l’ONU.
- 22: Les Emirats arabes unis rompent avec Kaboul. Le Tadjikistan prêt à coopérer. Levée des sanctions US contre l’Inde et le Pakistan, post-essais nucléaires (1998).
- 23: Washington reconnaît la perte d’un avion-espion en Afghanistan.
- 24: Gel des avoirs aux EU de 27 entités soupçonnées d’association avec ben Laden. Plusieurs pays suivront. Arrivée à destination des bombardiers américains B-52 et B-1. La Russie accroît son aide militaire à l’opposition afghane. L’OMS met en garde contre des attaques chimiques ou biologiques.
- 25: L’Arabie saoudite rompt avec Kaboul. Bush appelle les Afghans au soulèvement.
- 26: L’ex-ambassade américaine à Kaboul est incendiée.
- 28 : L’ONU adopte une résolution contraignant les Etats à priver les réseaux terroristes de soutien financier et logistique.
- 29 : Le mollah Omar établit son QG militaire à Khost, près du Pakistan. Les taliban arrêtent la journaliste britannique Yvonne Ridley.
- 3: Washington et Londres ont déjà massé plus de 50.000 hommes, des centaines d’avions de combat et des dizaines de navires près de l’Afghanistan. L’opposition armée affirme s’intégrer aux préparatifs US. UE et Russie déterminées à une «action conjointe». Le Renseignement US a identifié 23 «camps d’entraînement de terroristes» en Afghanistan. Activation de l’article 5 de l’OTAN sur la solidarité des alliés.
- 4: Le Pakistan admet la culpabilité de ben Laden. Nouvelle aide humanitaire américaine de 320 millions de dollars pour les Afghans. Largage de vivres si sans danger.
- 5: Pas de soutien militaire arabe aux Etats-Unis. L’opposition prête à attaquer, selon son chef militaire, le général Fahim.
- 6: Un millier de soldats d’élite américains arrivent en Ouzbékistan. Nouvel ultimatum de Bush demandant au taliban de remettre Oussama Ben Laden aux Etats-Unis. Tony Blair indique en Inde que «les choses se mettent en place». Premier incident aérien au-dessus de Kaboul avec un avion non-identifié sur lequel les taliban tirent. Les taliban annoncent qu’ils vont libérer la journaliste britannique Yvonne Ridley. Sa libération prévue pour lundi est compromise par l’intervention américaine.
- 7 : Les taliban annoncent avoir envoyé 8.000 hommes en renfort à la frontière ouzbèke - A 16H38 GMT, des explosions violentes sont entendues à Kaboul.