Sahar, une petite Syrienne d'un mois souffrant de malnutrition sévère, n'a pas survécu

Nicolas Lowyck Publié le - Mis à jour le

International Les photos de ce petit enfant sont difficilement supportables. Elles illustrent l'horreur que vivent, encore aujourd'hui, les civils coincés dans les territoires syriens où le régime tente par tous les moyens de récupérer le contrôle aux factions rebelles. 


La petite Sahar était enfin hors de danger, mais sa mauvaise santé ne lui a pas permis de recevoir les soins nécessaires. Âgé d'un mois, elle a été prise en charge par le personnel d'un hôpital de la ville de Hamouria, à l'ouest de la région du Ghouta, en Syrie, une zone totalement contrôlée par les rebelles et située en périphérie est de la capitale syrienne, Damas. Les photos de l'Agence France-Presse datent de ce samedi. L'enfant est décédé dimanche.

Sahar souffrait de malnutrition sévère, au point que sa peau arborait une teinte translucide, presque surnaturelle, comme le décrit le reporter présent sur les lieux. Les côtes saillantes et les doigts recroquevillés, elle pesait un peu moins de deux kilos quand le personnel soignant a pu le déposer sur une balance. 

Selon les informations fournies par l'AFP, la mère de Sahar ne trouvait plus de quoi se nourrir et s'est retrouvée dans l'incapacité de lui donner le sein. Son père, quant à lui, n'avait plus les moyens de se ravitailler en lait et autres compléments nécessaires à la croissance de l'enfant. 

Le régime de Damas impose un blocus aux frontières de la région, qui rend tout acheminement de l'aide internationale difficile depuis que les rebelles en ont pris le contrôle. Seul un "filet" (terme employé par l'agence de presse) de convois humanitaires parvient jusqu'aux civils immobilisés dans le Ghouta.

© AFP


Nicolas Lowyck

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Vidéo
    Défaite historique pour Theresa May : le Parlement britannique a rejeté massivement l'accord sur le Brexit (INFOGRAPHIES)

    La chambre des Lords britannique a déjà infligé un sérieux camouflet à l'accord de Brexit conclu par la Première ministre Theresa May avec l'UE et mis en garde contre les dangers d'une sortie sans compromis, lors du vote d'une motion adoptée par 321 ...

  2. 2
    Vidéo
    "L'élection de Tshisekedi donne au camp Kabila un argument pour annuler le scrutin"

    Selon Kris Berwouts, spécialiste du Congo, l'élection de l'opposant Félix Tshisekedi au poste de président donne au camp du président sortant Joseph Kabila un argument pour faire annuler le scrutin par la Cour constitutionnelle, en raison du diplôme ...

  3. 3
    "Un pilote belge m'a confié avoir tué le secrétaire général de l'Onu Hammarskjöld"

    Un mercenaire belge est l'un des auteurs de l'un des crimes politiques les plus mystérieux du 20e siècle: le pilote Jan Van Risseghem se trouvait aux commandes de l'avion de chasse qui a fait chuter l'avion dans lequel se trouvait le secrétaire ...

  4. 4
    RDC: Une fuite de données désigne Fayulu comme gagnant des élections avec une large avance

    Avec environ 60% des voix, Martin Fayulu serait le gagnant incontesté de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo, ressort-il mardi de deux ensembles différents de données auxquels le Financial Times a pu avoir accès. La ...

  5. 5
    Vidéo
    Macron à propos des personnes pauvres: "Il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent"

    Mardi, jour de conseil municipal à Gasny, dans l'Eure. Le secret a été bien gardé. Seul le maire sait qu'Emmanuel Macron viendra assister au conseil avant sa rencontre avec 600 maires normands à Grand Bourgtheroulde, le coup d'envoi officiel du grand débat.

cover-ci

Cover-PM