International Donald Trump est plus convaincu que jamais de pouvoir remporter un second mandat, le 3 novembre 2020. Aussi n’est-il guère enclin à céder dans le bras de fer qui l’oppose à la majorité démocrate de la Chambre des représentants sur plusieurs fronts, certain que l’obstination jusqu’au-boutiste de ses adversaires finira par détourner d’eux l’opinion. Mercredi, il n’a pas craint d’annoncer à Nancy Pelosi et Chuck Schumer, les leaders démocrates à la Chambre et au Sénat, qu’il ne travaillerait plus avec eux tant que son Administration et lui feraient l’objet de leurs investigations.

(...)