International

Les attaques n'ont pas tardé à fuser à la suite de la publication de l'agenda de travail de Donald Trump. Ses détracteurs l'accusent d'être "un fainéant".

Une semaine plus tard, le président américain, qui d'habitude ne tarde jamais pour riposter sur Twitter, a finalement décidé de répondre à ses détracteurs, explique L'Obs

"Les médias ont pu obtenir mon agenda de travail, ce qui est très facile à faire, mais cela aurait dû être rapporté de façon positive, pas négative. Quand on utilise le terme 'executive time', je suis généralement en train de travailler, pas de me relaxer. En fait, je travaille probablement plus que presque tous les anciens présidents…", a-t-il tweeté. 

L'agenda du président américain avait été diffusé par le site d'information Axios le 3 février dernier. Dans la publication, on pouvait lire que le milliardaire avait consacré près 300 heures de son temps depuis les élections de mi-mandat en novembre à son "Executive Time", dont l'exacte définition est restée floue.

Si le président se lève chaque matin très tôt (entre 5 et 5h30), il passerait tout de même les 5 premières heures de la journée à lire la presse, regarder la télévision et à tweeter. 

Ce n'est pas la première fois que l'agenda présidentiel est pointé du doigt. En juin 2018 déjà, ABC avait calculé qu'un quart de l'emploi du temps de Donald Trump était consacré à jouer au golf.

Début 2018, le New York Times avait calculé que le magnat de l'immobilier passait entre 4 et 8 heures de sa journée à regarder la télévision. 

Des accusations rapidement qualifiées de "Fake News" par le principal intéressé.