International

Theresa May doit s'adresser à la Chambre des communes en milieu de journée ce mardi pour informer les députés britanniques de l'évolution des discussions entamées avec ses homologues européens pour tenter de modifier le traité de retrait, dont la version initiale a été rejetée par le parlement en janvier.

Pour sortir de l'impasse, les membres de l'exécutif britannique multiplient les discussions avec les responsables européens. Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, est à Paris mardi pour évoquer le sujet avec son homologue Jean-Yves Le Drian.

Van Rompuy, l'homme de la situation?

Dans le même temps, le ministre en charge du Brexit, Stephen Barclay, et David Lidington, le numéro 2 du gouvernement, se rendent à Strasbourg pour discuter avec des députés européens.

Stephen Barclay a rencontré pour sa part lundi soir à Bruxelles le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier, lors d'un dîner de travail, pour tenter de trouver une issue.

David Lidington aurait quant à lui eu un entretien dans la capitale belge avec l'ancien président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, selon Sky News. D'après ce média, Mme May considérerait le chrétien-démocrate belge comme une personnalité capable de rapprocher les positions britanniques et européennes pour sortir de l'impasse.

Van Rompuy nie quant à lui avoir un rôle à jouer dans le Brexit. Il a juste signifié avoir participé à des discussions avec les officiels britanniques. L'ancien président du Conseil européen pourrait néanmoins avoir un rôle "d'influenceur".

© Johanna De Tessières