International

Au début, vu du téléobjectif d’Anthony Cardinael, ce n’était qu’un objet flottant dans l’eau. Puis, en zoomant, il a vu “deux pieds et une tête”. Un corps humain, perdu en pleine mer, dans les eaux chaudes de la Grèce, expliquent nos confrères de la DH.

La scène se déroule vendredi. Anthony et son camarade Lieven Feys, venus en vacances en Grèce depuis Nieuwkerke et Roulers (Flandre occidentale), en sont persuadés : il y a bien une personne dans la mer, là, à plus de dix kilomètres de la première côte. “C’est une personne ! Arrêtez le bateau”, crie Anthony au capitaine de l’embarcation.

La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)