International
Son calvaire a duré 2 mois. 

Six Tunisiens âgés de 23 à 50 ans sont accusés de violences sexuelles en groupe, d'enlèvement, de séquestration et de proxénétisme. La victime est une femme belge de 32 ans. Selon l'enquête de la police italienne, elle a été enlevée à Sanremo alors qu'elle cherchait à se procurer de la drogue. 

Pendant 2 mois, elle a vécu l'enfer. Elle a été violée à plusieurs reprises et utilisée comme esclave sexuelle. Les faits ont eu lieu de janvier à février 2017, rapporte La Stampa. 

Séquestrée, la victime a également été violée par d'autres hommes qui ont payé pour abuser d'elle. Après deux mois d'horreur, elle a finalement été libérée. Le procès aura lieu le 25 janvier à Imperia.