Planète

La 24e Conférence des Nations unies sur le climat a accouché d’une accord dans la douleur. Les règles d’application de l’Accord de Paris sont définies mais la Communauté internationale n’a pas encore pris la mesure de l’urgence.

Nuit blanche à Katowice. La tranquillité apparente dans laquelle baignait, vendredi, le 24e sommet Climat des Nations unies s’est avérée trompeuse. De report en report, l’ultime séance plénière ne s’est finalement clôturée que ce samedi vers 22 heures, alors que la plupart des ministres et une partie des membres de nombreuses délégations avaient déjà levé le camp.

Durant toute la nuit et la journée, la présidence polonaise a multiplié les consultations pour tenter d’aboutir à un compromis sur les textes négociés depuis deux semaines. Si un accord a finalement pu être trouvé, le résultat laisse un goût de trop peu.

(...)