Planète

Le président américain Barack Obama a appelé mardi depuis Kotzebue (Alaska), à une cinquantaine de km au nord du cercle arctique, a agir "vite" pour lutter contre le réchauffement climatique.

"Il y a une chose qu'aucun président américain n'avait jamais faite jusqu'à ce jour: voyager au-delà du cercle arctique !", a lancé M. Obama lors d'un discours prononcé dans la salle de sports de l'école de cette petite ville de 3.000 habitants. "J'en suis extrêmement fier", a-t-il ajouté devant un millier de personnes rassemblées en rangs serrés sur les gradins.

Reprenant les thèmes développées depuis le début de sa visite en Alaska lundi, il a souligné à quel point cet Etat devait aider les Américains à prendre conscience de l'urgence d'agir. "Au cours des années écoulées, j'ai essayé de contribuer à ce que le reste du pays soit plus conscient du changement climatique", a-t-il expliqué. "Mais vous le vivez déjà", a-t-il ajouté. "Ce qui se passe ici devrait être un signal d'alarme pour l'Amérique, un signal d'alarme pour le monde", a ajouté le président américain qui devait s'envoler pour Washington dans la soirée après une escale à Anchorage.

Ce déplacement de trois jours intervient à trois mois de la conférence de Paris qui vise à conclure un accord mondial pour tenter limiter à 2°C la hausse de la température mondiale.

Les Etats-Unis sont le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre derrière la Chine.