Planète Une étude internationale montre que la fonte des calottes glaciaires du Groenland libère des quantités importantes de méthane dans l’atmosphère. Une découverte interpellante à laquelle ont contribué des chercheurs de l’ULB.