Planète Dès qu’ils sont sortis, dans la nuit de dimanche à lundi, ils se sont jetés sur les fruits frais ! Il faut dire que pendant les 365 derniers jours, les six volontaires de la mission Hi-Seas n’avaient pratiquement eu droit qu’à de la nourriture en boîte ou lyophilisée. Ces six scientifiques se sont volontairement isolés pendant un an à Hawaii, en se comportant comme s’ils s’étaient installés sur la planète Mars. Objectif : récolter des informations utiles avant d’envoyer des astronautes sur Mars. Il s’agit de la plus longue mise à l’écart menée par les Etats-Unis. L’équipage, trois hommes et trois femmes, était confiné sur la côte nord et aride du volcan Mauna Loa, dans un dôme de 11 mètres de diamètre et six mètres de hauteur. "Je suis très heureuse d’avoir pu participer à une telle mission, explique la physicienne allemande Christiane Heinicke, une des membres de "l’équipage". Peu de gens ont une opportunité de participer à une telle mission. Ni la personnalité".
(...)