Planète L’arrivée des Européens en Amérique à la fin du XV e siècle a provoqué le décès de 55 millions d’indigènes en cent ans. L’abandon des terres cultivées qui a suivi a favorisé une baisse persistante des températures mondiales, selon une nouvelle étude britannique.
(...)