Planète

Mais de quoi peut bien être composée la mystérieuse matière noire, qui remplit une bonne partie de notre Univers ? Les candidats, qui se bousculaient au portillon, sont en train, ces dernières semaines, d’être éliminés les uns après les autres. Nonante-six pour cent de notre Univers nous est totalement inconnu. Seuls quelque 4 % de notre Univers est composé de matière que nous avons bien identifiée. Il s’agit entre autres de la matière ordinaire, visible, que nous connaissons tous : les classiques atomes (protons, neutrons, électrons). En plus de cela, l’Univers serait constitué de matière invisible : 70 % d’énergie sombre, et 26 % de matière noire.

Mais au-delà de leur avoir donné un joli nom, on n’en sait pas plus sur ces mystérieuses composantes qui remplissent la quasi-totalité du cosmos. On ignore totalement leur nature, de quoi elles sont elles-mêmes constituées précisément. En fait, elles sont le résultat d’hypothèses, qui ont pour but d’expliquer diverses observations astrophysiques (voir ci-contre).

Mais on n’en a (à ce stade) aucune preuve directe. Ainsi l’existence de l’énergie sombre, une énergie "répulsive", permet d’expliquer pourquoi l’expansion de l’Univers s’accélère. La matière noire, elle, explique, en gros, pourquoi les galaxies, ces amas d’étoiles qui tournent si vite sur eux-mêmes qu’ils devraient se séparer, tiennent cependant ensemble.