Planète >p>C’ est survenu récemment, au cours des dernières journées "découverte" que nous organisons avec notre association écologiste. À huit reprises sur la dizaine de plongées que nous avons effectuées dans le lac, les boussoles des plongeurs sont devenues folles. Une fois sous eau, l’aiguille n’indiquait plus le nord mais d’autres directions." Enzo Gentile, pêcheur et écologiste, une vie entière passée sur le lac de Scanno, raconte avec une certaine passion cette histoire incroyable.

"Son" lac est en effet devenu source de mystères, au point que le grand quotidien italien "Il Corriere della Sera" en a parlé dans son édition nationale. "Le phénomène s’est répété à plusieurs reprises et à diverses profondeurs. Pour éliminer le doute que cela puisse être causé par quelque chose de vraiment anormal, on a préféré faire appel à une équipe de spécialistes venus de Rome. Les fonds du lac se trouvent en effet à plus de trente mètres et nous n’y voyons pas grand-chose sous l’eau."

La semaine dernière, deux scientifiques de l’Institut national de géophysique et vulcanologie (INGV) ont donc fait le déplacement pour évaluer la situation. "Ce qui nous intrigue, c’est que le niveau de l’eau du lac de Scanno a baissé de plus de six mètres en un an", confirme Fabio Florindo, chercheur en géomagnétisme. Une diminution de l’eau qui est due à une certaine sécheresse, mais peut-être également au fort tremblement de terre d’avril 2009 qui a favorisé l’infiltration de l’eau dans les profondeurs de la terre.

Des changements de signal magnétique

"Nous sommes allés sur le lac avec des barques spécialement aménagées pour nos appareils de haute précision, des magnétomètres et un système GPS, notamment pour réaliser une carte précise du site. Nous pouvons affirmer qu’à certains endroits, le signal magnétique change, peut-être à cause de certains objets ferreux qui reposent sur les fonds. Mais il y a un point précis où l’anomalie négative est très concentrée. Nous estimons que cet objet mesure au moins six mètres de long et est de forme ovale mais nous ne savons pas de quoi il s’agit", confirme le chercheur.

Dans cette région montagnarde, les rumeurs autour des phénomènes étranges ont déjà transformé le lac en forme de cœur en nouveau Triangle des Bermudes italien. Pire encore, certains habitants se demandent en ébauchant un demi-sourire si un monstre du Loch Ness n’habite pas dans les eaux glacées de leur beau lac !

Un monstre qui ferait le nettoyage des fonds boueux car, ces derniers temps, plusieurs bombes lancées par l’armée britannique pendant la Seconde Guerre mondiale ont également refait surface. "C’est peut-être l’explication aux anomalies magnétiques", explique le scientifique Fabio Florindo. "Ces bombes qui remontent à la surface pourraient provoquer un champ magnétique mais, pour en avoir le cœur net, nous devons faire d’autres recherches en utilisant notamment des scanners à haute résolution."

L’explication n’a pas encore convaincu entièrement les habitants de la région qui se souviennent par exemple de la tragédie (aux yeux des pêcheurs) d’octobre 2008, quand des centaines de poissons avaient péri dans les eaux limpides du lac sans véritable raison.

Fin novembre, les experts de l’Institut de géophysique et les embarcations des pêcheurs du coin repartiront sur le lac de Scanno pour tenter de découvrir les causes scientifiques de ces étranges phénomènes. Mais ce lieu magique, jusqu’ici considéré comme le lac des romantiques, s’appelle désormais le lac mystérieux.