Planète

Des chercheurs ont déterminé que l’exposition des fleuristes belges aux pesticides est élevée. Manipuler les fleurs peut avoir des effets sur leur santé, pourtant ils ne sont pas conscients de ce risque.

Pour les fleuristes belges, la Saint-Valentin est, avec la Fête des mères et la Toussaint, la période la plus intense de l’année. En Belgique, les roses sont les fleurs coupées les plus vendues durant cette période, mais aussi durant le reste de l’année. Une période qui ravit les moins endurcis d’entre nous, de jolies fleurs de tous les coloris… Que demander de plus ? Pourtant, les fleurs ne sont pas sans "risques"...

(...)