Planète Le Festival du film de Masuku met l’environnement sous les projecteurs. Créé en 2013, il veut inventorier les changements intervenus au Gabon. Un pays qui, malgré son immense forêt, voit ses richesses menacées…

Jeune femme déterminée et polyvalente, la réalisatrice Nadine Otsobogo n’a pas hésité à se jeter à l’eau pour revenir créer en 2013 le Festival du film de Masuku, dans son pays d’enfance, le Gabon. Un festival qui interroge la place de l’homme dans son cadre de vie : biodiversité, ressources naturelles, protection de la nature, maîtrise de l’urbanisme… "Le but est d’aider la population à prendre conscience de la destruction insidieuse de son milieu."

(...)