Planète

Jeunes et jolies, certes. Mais aussi - et surtout ? -, femmes et féminines, scientifiques et intelligentes, rigoureuses et talentueuses, déterminées et épanouies… Tout récemment, trois jeunes belges recevaient à la Chapelle musicale Reine Elisabeth à Waterloo, une bourse d’une valeur de 60 000 euros, attribuée sous les auspices du Fond de la recherche scientifique (FRS-FNRS), dans le cadre du Prix L’Oréal Unesco "For Women in Science".

Ainsi, aux côtés de ses deux comparses néerlandophones, Xenia Geeraerts et An Beckers, la lauréate francophone, Noémie Deneyer, diplômée en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire à l’UCL, a-t-elle été récompensée pour mener à bien son projet de recherche fondamentale visant à mieux comprendre les mécanismes à l’échelle moléculaire et cellulaire d’un gène notamment impliqué dans la formation de certains os de la face et dans le développement de la base du cerveau. Et par là, entamer son doctorat.

Trop jolie pour devenir scientifique ?

(...)


La suite à découvrir dans notre "Sélection Lalibre.be" (à partir de 4,83 euros).