Planète

Des biologistes allemands ont découvert que le molly taupe (Poecilia mexicana), un petit poisson tropical, devenait homosexuel dans l'espoir d'attirer ses congénères féminines.

Les femelles de cette espèce sont en effet très difficiles. Elles choisissent leurs compagnons de jeu parmi les gros mâles un peu Casanova. Les plus petits spécimens ont donc dû trouver une technique pour avoir le droit, eux aussi, de trouver l'amour. L'idée ? Montrer qu'ils sont de bons partenaires, capables de se reproduire, en s’adonnant à quelques coquineries avec les autres mâles.

L'étude a été publiée ce mercredi dans la revue Biology Letters de la Royal Academy britannique.