Planète

Les négociateurs des Etats membres de l'UE et du Parlement européen se sont mis d'accord mercredi matin pour interdire à l'avenir de nombreux produits en plastique à usage unique, a annoncé la présidence autrichienne du Conseil. 

La Commission avait proposé en mai dernier d'interdire en 2021 une dizaine de produits jetables en plastique - cotons-tiges, assiettes, couverts, pailles, bâtonnets pour ballons, touillettes, etc. - pour lesquels existe déjà une solution de rechange. Avec les engins de pêche également visés, les plastiques à usage unique en question représentent 70% des déchets marins retrouvés sur les plages européennes.

En un temps record, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à s'entendre sur une législation à cet effet. L'accord provisoire dégagé devra encore être avalisé par la plénière de l'assemblée parlementaire et le Conseil.

"Les citoyens n'attendaient qu'une chose de l'Union européenne, qu'elle adopte une directive ambitieuse contre les plastiques jetables responsables de l'asphyxie des mers et océans. C'est chose faite avec notre accord bouclé à 6h30 ce matin. Il permettra de réduire la facture des dégâts environnementaux de 22 milliards d'euros, soit le coût de la pollution aux plastique en Europe jusqu'en 2030", a souligné l'eurodéputé belge Frederique Ries (MR/ALDE), qui emmenait l'équipe de négociateurs du Parlement européen.