Politique belge

En lançant la mobilisation des élèves de Belgique en faveur du climat, Anuna De Wever, âgée de 17 ans, est devenue une figure de proue de cette lutte. Des soupçons pèsent désormais sur la récupération politique faite par Groen du mouvement de jeunes qui défilent chaque jeudi pour le climat, mais aussi sur la récupération de la personne d'Anuna De Wever, nous dit-on. Des soupçons relayés et nuancés également sur le site du Tijd.

Effectivement, ces mouvements ont un écho médiatique hors norme et sont bénéfiques pour les écologistes, aussi bien au nord qu'au sud du pays.

Certaines personnes dénoncent l'influence de Groen sur Anuna De Wever, ainsi que le soutien de sa mère via son entreprise Nesma Consulting. D'aucuns soupçonneraient que sa société soit financée par les écologiste pour soutenir la jeune fille et le mouvement, en vue des élections qui se rapprochent.

La famille dément toute influence

Directement après ces allégations relayées par De Tijd, la mère d'Anuna De Wever a tenu à réagir:

"En tant que mère d’Anuna, je me sens obligée de répondre avec consternation aux allégations selon lesquelles ma société serait payée dans les coulisses ou liée d'une manière ou d'une autre au parti politique Groen. C'est complètement faux", écrit-elle sur la page d'accueil de son site internet.

Elle ajoute: "Mon entreprise, Nesma Consulting, travaille sur le genre, la diversité et l'égalité des chances. J'enseigne l'intégration du genre aux entreprises privées et aux gouvernements, du niveau européen au niveau local (...) Je suis une maman très fière. Je travaille depuis de nombreuses années pour que mes trois filles deviennent des citoyennes fortes, sociales, polies, intelligentes et engagées. Je pense que c'est formidable qu'Anuna, avec Kyra, plusieurs amis et des milliers de jeunes gens veuillent se battre de manière positive pour un meilleur climat. Ils exercent leur action sans relâche, mais de manière constructive, et s’adressent à tous les responsables politiques pour rechercher ensemble une solution au problème du climat. Ils refusent de vivre dans une atmosphère négative de haine et de mensonges. Ils veulent mobiliser tout le monde avec un message plein d'espoir. Il est particulièrement utile de savoir de quoi deux jeunes femmes fortes sont capables de cela. C'est leur mérite et celui de personne d'autre", conclut-elle.

Influence, tentative de récupération ou tentative de décrédibilisation ? Difficile d'avoir des preuves pour le moment. Mais une chose est sûre, le mouvement pour le climat suscite des réactions, dans la population comme dans le monde politique.