Politique belge

On ne devient pas Premier ministre en Belgique parce qu’on est populaire. Le choix du locataire du 16, rue de la Loi, relève d’une alchimie bien plus complexe où se mêlent calculs et envies personnels, poids respectifs des partis de la coalition, leadership… Il n’empêche que la baisse sévère de Charles Michel dans l’estime des Flamands pourrait réduire ses chances de poursuivre comme Premier ministre durant la prochaine législature.