Politique belge

De Benoît Lutgen, la mythologie politique retient quelques clichés : il est fâché avec son frère Jean-Pierre, l’aîné qui avait la faveur familiale pour prendre la succession du père ; il a failli être écolo ; il y a 20 ans qu’il dit qu’il veut des enfants ; il a des rêves d’Afrique ; son parcours scolaire était compliqué ; il a été dirigeant Patro ; c’est un excellent organisateur ; il est plus à droite que Milquet. Et, si on y ajoute l’avis de Paul Magnette et de quelques autres socialistes fâchés, c’est un traître.

(...)