Politique belge

Le dernier volet de notre Baromètre politique "La Libre"/RTBF/Dedicated se penche sur la popularité des hommes politiques au nord et au sud du pays. Bart De Wever reste le grand gagnant en Flandre tandis qu'Elio Di Rupo est toujours intouchable en Wallonie et à Bruxelles.

A la question "Pour chacune des personnalités suivantes (nom, parti), voulez-vous nous dire si vous souhaitez lui voir jouer un rôle important dans les prochains mois?", le leader de la N-VA arrive en première position au nord du pays avec 42 points, en recul cependant de 2 points par rapport au baromètre précédent de mai 2012. Bart De Wever reste tout de même très loin devant Johan Vande Lanotte (S.PA), qui fait son entrée dans le trio de tête, passant de la 4e à la 2e place, et Kris Peeters (CD&V) troisième. A noter qu'Elio Di Rupo, deuxième de ce classement lors du Baromètre précédent, pointe désormais à la 4e place, enregistrant un recul de 4 points.

A Bruxelles, le Premier ministre consolide sa position de leadership avec 45 points, loin devant Charles Picqué (PS), stable avec 29 points, et Joëlle Milquet (CDH) avec 28 points (+3 points). Dans la capitale, le trio de tête est donc inchangé par rapport à la dernière consultation.

Enfin, en Wallonie, le trio est également inchangé avec Elio Di Rupo (53 points, -3), très loin devant Joëlle Milquet (21 points, -2) et le socialiste Paul Magnette (21 points, -1).

Ce sondage a été réalisé par Internet du lundi 27 août au dimanche 2 septembre 2012 sur un échantillon strictement représentatif de 2707 électeurs belges. Marge d'erreur: 3,3%.

Le reste du classement et toutes les analyses à découvrir ce samedi dans "La Libre".