Politique belge

On n’en est pas encore au stade des négociations"… Oui, ça va, on sait. Il n’empêche que les présidents de partis et leur entourage réfléchissent aux alliances possibles en Wallonie, à Bruxelles et en Communauté française. Quel sera l’assemblage qui ressortira de ce grand Lego politique ? Difficile à dire. Il n’empêche qu’en Wallonie, certains voient poindre à l’horizon un début de solution.

Il semble probable qu’une nouvelle majorité MR-CDH puisse remplacer l’actuelle rouge-romaine PS-CDH. Mais la seule coalition entre les libéraux et les humanistes wallons est un peu juste en termes de nombre de voix au Parlement. Par ailleurs, Ecolo, bien qu’ouvert à un changement de majorité, a de fortes réticences agrémentées de fortes exigences à l’égard d’un retour au pouvoir seulement 3 ans après la claque électorale de 2014.

Alors, du côté MR/CDH, la piste d’une "petite jamaïcaine" est imaginée parmi les scénarios possibles de sortie de crise.