Politique belge

La polémique est encore montée d’un cran : après Human Rights Watch, un groupe d’universitaires auxquels se sont joints le sulfureux Dyab Abou Jahjah et la créatrice de mode Rachida Aziz réclament la démission du ministre Reynders pour s’être déguisé en "Noiraud" et avoir rallié la célèbre société d’entraide folklorique bruxelloise éponyme qui collecte bon an, mal an des fonds dans les maisons de bouche bruxelloises (lire ici et ).

Drôle de procès d’intention de racisme et de néocolonialisme fait au ministre des Affaires étrangères…

En rejoignant l’association philanthropique fondée en 1876 (avant la création du Congo !), l’Ucclois n’avait d’autres visées que de solliciter les bons bourgeois pour qu’ils puisent généreusement dans leur gousset pour les enfants défavorisés de tout le pays. Parmi les "Noirauds", on compta le futur roi Philippe et son frère Laurent mais aussi Freddy Thielemans et Yvan Mayeur, l’ex et l’actuel maïeur PS de Bruxelles.

Mieux, connu à l’origine comme le… Conservatoire africain, puis comme l’Œuvre royale des Berceaux Princesse Paola, elle aide l’enfance défavorisée partout en Belgique, "sans distinction de race, de religion ou de conviction philosophique".

Bref, une mauvaise polémique qui rappelle celle des "Pères fouettards" stigmatisés récemment en Flandre et aux Pays-Bas.