Politique belge

C’est entre deux réunions consacrées au tax shift et à la nouvelle tuile budgétaire tombée sur le gouvernement fédéral que Jan Jambon a reçu "La Libre" vendredi."J’espère que tout sera réglé pour ce samedi, j’ai une réunion des anciens de mon école secondaire", plaisante, un peu las, le vice-Premier N-VA et ministre de l’Intérieur.

Le SPF Finances a estimé que les recettes fiscales seraient bien moindres qu’annoncé. Puis, finalement, la situation ne semble pas si catastrophique. Ce ne serait pas la première fois que le SPF se trompe…

On ne peut nier qu’il y a un souci. L’autre fois, c’était dans la répartition des recettes IPP (impôt des personnes physiques) entre le fédéral et les entités fédérées. Avec la nouvelle loi de financement, on peut comprendre que le SPF doive trouver ses marques, mais je pense qu’il doit mener une enquête interne pour voir comment il peut stabiliser ses estimations à l’avenir. Sinon, ça deviendra difficile de travailler.

Le gouvernement n’a-t-il pas affaibli les Finances en demandant d’importantes économies sur leur fonctionnement ?

Non, les économies ont été réalisées par l’automatisation de certaines procédures, comme Tax-on-web. Pas dans le service d’études.

(...)