Politique belge

Zakia Khattabi a proposé Jean-Marc Nollet pour prendre le relais de Patrick Dupriez et assurer l'interim de la co-présidence d'Écolo.

"Dans la foulée de la victoire électorale du 14 octobre, Patrick Dupriez a fait connaître sa volonté de passer le relais pour des raisons personnelles. Dans une lettre adressée ce jour aux membres, Zakia Khattabi a fait connaître le nom de la personne qu'elle proposera à l'approbation de l'assemblée générale. Il s'agit de Jean-Marc Nollet.", explique par voie de communiqué le parti.

"Sept mois nous séparent des prochaines échéances électorales. La victoire de ce 14 octobre ne doit pas nous aveugler et nous faire croire que le travail est terminé, que nous avons déjà gagné les élections du 26 mai 2019. Les mois qui viennent seront décisifs. Ils vont nécessiter toute notre attention, toute notre énergie, mobiliser toute l'expérience et l'expertise disponibles pour transformer l’essai", explique la co-présidente écologiste.

Elle poursuit : "Dès le lendemain de l’AG qui le désignera, le nouveau co-président devra être prêt . Expérience et combativité, voilà des qualités qui nous paraissent essentielles dans le contexte actuel. Il nous faut aussi quelqu'un qui connaît déjà l’interne du parti et qui a des contacts avec les responsables d’autres formations politiques. Enfin, mes consultations des derniers jours ont confirmé que le remplacement de Patrick ne doit pas mettre à mal une organisation qui a prouvé son efficacité. Il nous a donc semblé naturel de choisir parmi ceux qui, depuis 2014, ont travaillé en direct, en toute loyauté et de manière constructive avec la co-présidence. C'est dans cet esprit que Patrick et moi avons sollicité Jean-Marc Nollet pour prendre le relais et mener à mes côtés les écologistes à la victoire."

La proposition de Zakia Katthabi sera soumise au vote lors de l'Assemblée générale du 9 novembre prochain.

Le principal intéressé a réagi sur Twitter : "Très touché et honoré par la confiance de Zakia et Patrick. Rendez-vous avec les militantes et les militants le 9 novembre. Silence radio sur ce sujet d'ici là".