Politique belge

Le président du parlement flamand, Jan Peumans, a accueilli mercredi avec dédain l'annonce de la possible arrivée de l'ancien député fédéral Jean-Marie Dedecker, fondateur de la liste éponyme (Lijst Dedecker ou LDD), sur une liste de la N-VA - mais comme indépendant - pour les élections législatives du 26 mai prochain. Que M. Dedecker s'exprime avec condescendance à propos du parlement flamand est "arrogant", a déclaré M. Peumans (N-VA) à l'émission Villa Politica de la VRT-télévision.

"Et ensuite aller dire qu'il veut figurer sur la liste comme indépendant. J'ai des questions à ce propos", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas mon style", a encore dit M. Peumans en réaction à des propos de M. Dedecker qui a notamment déclaré que le parlement flamand était un "collège échevinal anversois amélioré".

"On ne fait pas ce genre de déclaration", a encore souligné le président du parlement flamand.

M. Dedecker, qui a pris début janvier ses fonctions de nouveau bourgmestre de Middelkerke a quant à lui refusé mercredi de confirmer ou d'infirmer sa possible présence sur une liste de la N-VA pour les élections législatives du 26 mai prochain.

Il avait pourtant laissé entendre qu'il s'agissait d'une possibilité lors de la réception de Nouvel An dans sa commune, selon le journal 'De Standaard'.

En Flandre occidentale, l'éphémère ministre de la Défense Sander Loones devrait être tête de liste pour la Chambre afin de tenter de redresser le mauvais score enregistré par les nationalistes lors du scrutin communal du 14 octobre dernier. Le nom de M. Dedecker apparaît dès lors comme un possible renfort pour le parti.