Politique belge

La Belgique est un pays compliqué et il peut sembler peu raisonnable, durant une campagne, alors qu'on ne connait pas encore le résultat des élections, d'exclure à l'avance de gouverner avec tel ou tel.

Pourtant, il s'agit d'une pratique qui est liée intiment au système proportionnel et au régime de coalitions gouvernementales. A partir du moment où les voix sont réparties entre de nombreuses formations et qu'aucune d'entre elles ne parvient à obtenir la majorité absolue, il faut bien composer. 

Les majorités associent par conséquence des partis différents, aux programmes différents, pour peu qu'ils arrivent à s'entendre autour d'un accord de gouvernement.

Et, donc, vu cette grande flexibilité politique qui est demandée aux hommes et femmes politiques, vu la grande incertitude qui règne sur la couleur finale des majorités gouvernementales, il peut sembler étonnant que les formations se ferment des portes avant même de négocier.

La N-VA contre le PS et Ecolo

Voyez plutôt : la N-VA refuse de gouverner avec le PS et Ecolo, sauf si c'est pour faire éclater l'Etat fédéral dans le cadre d'une grande réforme de l'Etat. Les verts ne veulent pas gouverner avec les nationalistes flamands. Le PS, via la voix de Paul Magnette, refuse d'entamer le moindre contact avec la N-VA après le 26 mai. Presque toutes les formations francophones ont également refusé de gérer les affaires de l'Etat avec le PTB. Le MR tape sur Ecolo et Ecolo tape sur le MR.

Bref.

En fait, ces exclusives et ces exclusions répondent à une pure logique de campagne: plus la date des élections se rapprochent, plus les formations politiques doivent rappeler l'essence même de leur projet politique, doivent bander les muscles, montrer en quoi elles sont différentes des autres, justifier ainsi leur existence et battre le rappel de leurs électeurs.

Au lendemain des élections, il sera toujours temps, pour les présidents de parti, d'expliquer que les circonstances politiques les obligent, finalement, à entamer des discussions avec des partenaires qu'ils avaient violemment rejetés quelques jours avant…