Politique belge

Le PS a désigné son sénateur coopté pour la Wallonie. Il s'agit de Jules Eerdekens. Le fils du bougrmestre d'Andenne et ancien ministre Claude Eerdekens, était premier suppléant sur la liste PS pour la Chambre en province de Namur.

Depuis cinq ans et la mise en place de la sixième réforme de l'état, il n'y a a plus de Sénateurs élus directement. La sixième réforme de l'état a transformé le Sénat en un lieu de rencontre entre les différentes entités fédérées du pays. Le Sénat est composé de 50 sénateurs issus des entités fédérées (régions ou communautés) et de 10 sénateurs cooptés. Il s'agit de 29 sénateurs désignés par le Parlement flamand, de 10 sénateurs désignés par le Parlement de la Communauté française, de 8 sénateurs désignés par le Parlement wallon, de 2 sénateurs désignés par le groupe linguistique français du Parlement bruxellois et d'un sénateur délégué par le Parlement de la Communauté germanophone. Les 10 sénateurs cooptés (4 francophones et 6 néerlandophones) sont désignés sur la base du résultat des élections à la Chambre.

Jules Eerdekens, dont le vrai prénom ets Jean-Frédéric, cinéaste de formation a réalisé plusieurs court-métrages. Il s'est récemment lancé en politique. Avant d'être candidat aux élections législatives il a été candidat aux élections provinciales en province de Namur sur la liste PS en octobre 2018. Il a été élu conseiller provincial. En 2014, il avait rejoint le cabinet de la ministre socialiste Eliane Tillieux en qualité de secrétaire politique.