Politique belge

La Constitution belge est trompeuse. En première intention, elle semble accorder des prérogatives importantes au roi des Belges. Dans les faits, pourtant, il ne décide de rien. Tous "ses" pouvoirs sont en réalité ceux du gouvernement. L’action politique du Roi se limite à l’exercice d’une magistrature d’influence. Cela dit, elle compte parfois. Explications.

(...)