Politique belge

L'échevine de Hamois Valérie Warzée-Caverenne (MR) et la présidente du CPAS de Welkenraedt Isabelle Stommen (cdH) ont prêté serment mercredi au parlement wallon, où elles remplacent le nouveau ministre fédéral de la Mobilité François Bellot (MR) et la nouvelle ministre francophone de l'Education Marie-Martine Schyns (cdH). 

L'ex-ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant (MR), quant à elle, présidera la commission en charge des aéroports régionaux.

La prestation de serment de Mme Warzée est la conséquence de la montée du député-bourgmestre de Rochefort François Bellot au gouvernement fédéral, où il remplace Jacqueline Galant, démissionnaire. Echevine à Hamois, Valérie Warzée est désormais empêchée dans ce mandat local, conformément au décret décumul.

Quant à Mme Galant, elle réintègre le parlement wallon, où elle était toutefois absente mercredi pour maladie. Elle reprendra la présidence de la commission Agriculture et Tourisme jusqu'il y a peu détenue par François Bellot, conformément à une décision au sein du MR.

L'ex-ministre fédérale de la Mobilité, tombée sur la gestion de la sécurité de l'aéroport-National, s'y penchera notamment sur les aéroports régionaux, une compétence dont a récemment hérité le ministre René Collin (cdH) des mains de Carlo Di Antonio (cdH), en raison du remaniement ministériel aux gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles consécutif à la démission de Joëlle Milquet.

Le suppléant de Mme Galant, Georges-Louis Bouchez, a lui réintégré le conseil communal de Mons, non sans avoir été entre-temps débarqué du collège par le bourgmestre Elio Di Rupo (PS) en raison d'une rupture de confiance.

Un autre changement est dû au fait que la députée wallonne Marie-Martine Schyns a retrouvé son portefeuille de ministre de l'Education à la Fédération Wallonie-Bruxelles. A Namur, elle laisse la place à son premier suppléant Jean-Paul Bastin, mais le bourgmestre de Malmedy a préféré privilégier son mandat communal. Il a donc prêté serment avant de se déclarer empêché de siéger à la Région.

C'est dès lors la deuxième suppléante de Mme Schyns, Isabelle Stommen, qui reprend la place dans l'assemblée régionale, non sans s'être à son tour déclarée empêchée dans son mandat local de présidente du CPAS de Welkenraedt.