Politique belge

Philippe Moureaux est décédé ce 15 décembre 2018 à l'âge de 79 ans. Il souffrait d'un cancer. C'est sa fille Catherine qui a annoncé la nouvelle en milieu de matinée selon un avis nécrologique communiqué par la nouvelle bourgmestre de la commune bruxelloise.

Né à Etterbeek, le socialiste fut, entre autres, ministre fédéral, président de la Communauté française, bourgmestre et chef du PS bruxellois.

Il avait été exclu du pouvoir à Molenbeek depuis 2012, suite aux élections communales. Il s'était également retiré de la vie parlementaire depuis 2014. L’ancien ministre socialiste Philippe Moureaux n’imaginait alors plus sortir de l’ombre. L’horreur des attentats du 13 novembre 2015 à Paris en avait décidé autrement puisque, après les faits, sa gestion de Molenbeek avait été vivement pointée du doigt.

Le nom du socialiste reste également associé à la loi "Moureaux" contre le racisme et la xénophobie du 30 juillet 1981.


La commune de Molenbeek-Saint-Jean ouvre un registre de condoléances

Ce registre sera mois à la disposition des citoyens à l'administration communale de Molenbeek, située rue Comte de Flandre, 20, durant les heures d'ouverture des bureaux, à partir de lundi à 10h00.

Un dernier hommage pourra être rendu à M. Moureaux, qui dirigea la commune de 1993 à 2012, le mardi 18 décembre 2018, de 09h00 à 16h00 en la salle des Pas Perdus de la Maison communale de Molenbeek-Saint-Jean, à la même adresse, ont précisé le conseil communal et le collège échevinal dans un communiqué.