Politique belge

Le polémiste Abou Jahjah et l'ex-conseiller provincial sp.a Ahmet Koç ont annoncé mercredi qu'ils fondaient un parti. D'ici le mois de septembre, ils donneront un nom à leur formation politique en vue de se présenter aux élections communales à Bruxelles et dans le Limbourg. M. Koç, fervent partisan du président Recep Tayyip Erdogan, a été exclu au cours de l'été passé du parti socialiste flamand en raison de messages sur les réseaux sociaux à la suite du coup d'Etat manqué en Turquie. Il avait fait savoir qu'il créerait son propre parti.

Abou Jahjah a fondé la Ligue arabe européenne sur le modèle de mouvements comparables au "Black Power" et a participé à des élections en 2003 en alliance avec le PTB. Il a écrit régulièrement des chroniques pour plusieurs journaux, dont "De Standaard" qui a mis un terme à la collaboration en janvier 2017.

Ce nouveau parti se concentrera sur plusieurs thèmes, dont la lutte contre le racisme et l'islamophobie, l'égalité, l'économie et le développement durable.