Politique belge

Dans la tourmente à la suite d'une enquête sur un trafic de visas humanitaires dans lequel est soupçonné le conseiller communal malinois Melikan Kucam (N-VA), l'ex-secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Theo Francken, a confirmé, mercredi matin, être prêt à une audition en commission des Affaires intérieures de la Chambre. "Je ferai cette audition", demandée dès la semaine passée par la plupart des groupes politiques, a-t-il ainsi tweeté.

"Il y a une enquête judiciaire. Je ne répondrai pas aux questions qui vont dans ce sens", a-t-il toutefois averti. "Je fais ça de manière totalement volontaire. J'attends du respect de la part de mes collègues" afin que cette audition ne tourne pas au règlement de compte, a encore indiqué M. Francken, rappelant être "pour la transparence" et "pour les corridors humanitaires".

L'ex-secrétaire d'Etat a par ailleurs suggéré que soient également entendus d'autres intermédiaires, dont Mark Geleyn, ancien ambassadeur en Israël et membre de Logia, un think tank catholique flamand.

Le président de la commission des Affaires intérieures de la Chambre, Brecht Vermeulen (N-VA), avait confirmé en fin de semaine passée qu'une audition de représentants de l'Office des étrangers et de Myria était prévue le 29 janvier.