Politique belge Citée en justice pour diffamation par GAIA, la co-présidente d'Ecolo n'a pas tenu à présenter ses excuses pour ses propos à l'encontre de l'association, bien au contraire.

Dans une interview donnée à l'Echo, Zakia Khattabi accusait GAIA d'appeler "à voter pour le Vlaams Belang". L'association qui a dénoncé ses propos a immédiatement saisi la justice et exigé des excuses publiques. Accusée de diffamation, la co-présidente d'Ecolo a réagi cet après-midi. Pour celle-ci, il s'agit bel et bien d'une incitation au vote pour le Belang. "Je ne dis pas que Gaïa c’est le Belang. Mais au nom d’un combat légitime, l’association ne fait pas de différence entre les partis démocratiques et ceux qui ne le sont pas et normalise un parti comme le Belang", a expliqué Khattabi au Soir. "Je reste choquée qu'on puisse mettre le Vlaams Belang sur le même pied que les autres partis démocratiques", a-t-elle ajouté.

L'affaire fait suite au tract diffusé par l'association de défense animale dans le courant des élections communales de 2018. Demandant à chaque parti son avis sur l'abattage sans étourdissement, GAIA a combiné toutes ces réponses dans un fascicule dans lequel la co-présidente d'Ecolo estime que le Belang est présenté comme un "bon" parti. 

© Capture d'écran (GAIA)